SOS ! Je n’ai pas d’alternance, que faire ?

À l’heure où je vous écris ces quelques lignes, il y a encore beaucoup d’étudiants qui recherchent une alternance. Je suis certaine qu’il est encore possible pour eux de trouver la perle rare, il ne faut pas perdre espoir. Pourtant, dans certains établissements il est déjà trop tard pour intégrer une classe. Alors, que faire ?

Ne pas baisser les bras !

© Photo by Dans Meyers on Unsplash

C’est toujours difficile d’essuyer des échecs, ça amène à se poser des questions sur nous-mêmes. Mais-est-ce c’est vraiment mal ? Au pire, quoi ? Au pire on se relève, on retentera l’année prochaine, on se rend compte que ce n’est peut-être pas ce que l’on veut faire ? Au pire, on a toute la vie devant nous, les erreurs ça arrive, il suffit de se relever.

Se relever !

Bon c’est vrai, il ne suffit pas de juste se lever, il faut se préparer. Si on veut vraiment faire des études en particulier par exemple, pourquoi ne pas se donner les moyens d’y arriver ? Parfois il ne suffit pas d’attendre, il faut prendre « le taureau par les cornes » ! Heureusement, grâce à cet outil magique que l’on appelle « Internet » il est possible de trouver des formations gratuites pour en apprendre plus sur le métier qui nous fait vibrer. Vous pouvez aller sur des sites comme MOOC francophone, FUN MOOC, Openclassrooms… il y en a des tas ! Il suffit de demander à Google.

Pour ceux qui ont déjà travaillé, vous pouvez également vous faire financer (tout ou une partie) une formation payante avec votre Compte Personnel de Formation (CPF) ! C’est simple : vous travaillez et vous cumulez de l’argent qui peut vous servir à vous former. Vous avez juste à vous connecter avec vos données personnelles et votre n° de sécurité sociale et vous retrouverez tous vos droits sur le site internet.

Vous pouvez également aller sur le site du ministère du Travail afin d’en apprendre plus sur le récent déploiement de formations à distance pour les demandeurs d’emploi et pour les personnes en insertion professionnelle.

S’armer  et réussir !

Do something great
© Photo by Clark Tibbs on Unsplash

Une fois que vous avez trouvé et/ou effectué des formations qui vous intéressent, ne manquez pas de les ajouter à vos CV et à les partager sur LinkedIn ou Viadéo. Votre motivation et votre persévérance finiront par payer. Armez-vous pour une seconde chance, pour tenter quelque chose de nouveau, ne baissez pas les bras et surtout, croyez en vous (c’est le plus important).

Bon courage à tous, prenez soin de vous et restez positifs ! ❤️

Déconfinement responsable et solidaire ❤️

Femme levant les bras dans la nature
© Photo by Becca Tapert on Unsplash

Et voilà, nous y sommes, le jour du déconfinement est arrivé ! Nous allons enfin pouvoir respirer, profiter de l’extérieur, courir, etc. 🎉

Cependant, comme il a été expliqué à la télévision, à la radio… ce n’est pas un déconfinement complet. Même si les coiffeurs rouvrent, les établissements hôteliers et les restaurants sont encore pour la plupart fermés (pour mon plus grand malheur). Il faut rester vigilants, car le virus est encore là.

Cet article n’a pas pour but de vous dire comment vous comporter, ce n’est pas mon travail. Je pense qu’en plus de porter son masque et respecter les gestes barrières il ne faut pas oublier quelque chose d’important. Nous devons rester bienveillants et solidaires entre nous et avec le monde qui nous entoure.

Ensemble de mains formant un coeur© Photo by Tim Marshall on Unsplash

Que ce soit au travail, chez nous ou à l’extérieur, il faut que l’on puisse se soutenir et protéger les personnes les plus fragiles. Je ne vous demande pas de changer totalement votre comportement. J’espère simplement que vous pourrez faire preuve de bienveillance envers les autres. Et aussi de positiver, parce que ce que nous traversons est difficile, mais on est tous dans le même bateau. Et je vous assure qu’un sourire (même avec un masque !) rendra la journée de tous bien meilleure ainsi que la vôtre. ☀️

Ces dernières semaines ont mis en avant les faiblesses de notre société. Ce qui est positif dans tout cela, c’est que nous avons su nous adapter. Par exemple, plutôt qu’aller faire ses courses dans un magasin bondé, beaucoup de personnes ont acheté chez le petit producteur du coin. C’est bon et franchement ce n’est pas si cher que ça. Des services distribution ont été mis en place pour les plus isolés ainsi que des aides pour les familles dans le besoin. Dans le malheur on trouve quand même un peu de bonheur.

Maintenant que nous nous déconfinons, pourquoi ne pas continuer à suivre ces belles initiatives ? 

Paniers de pommes
© Photo by EVGENIY KONEV on Unsplash

Le confinement a permis à beaucoup de monde de se rendre compte qu’autour de soi, il y a de la vie végétale et animale. C’est beau, n’est-ce pas ? Mais c’est également très fragile. Et si nous retournons dans nos vieux travers, ce petit monde va s’effondrer et disparaître. Alors, soyons plus responsables envers l’environnement et les espèces animales.

Si vous habitez près de votre lieu de travail, allez y en vélo, en trottinette ou même a pied si c’est possible. Cela permettra de ne pas saturer les trains et les routes et ça réduit la pollution. De plus, ce sera l’occasion de prendre l’air, d’admirer et d’écouter la nature qui nous entoure. 🐦

Maintenant, si vous avez envie d’en faire plus pour offrir aux futures générations un monde plus vert, je vous invite à suivre les actualités d’associations animalières comme la LPO, ou environnementales, qui vous donneront pleins de conseils en faveur de l’environnement. Et croyez-le ou non, ça ne demande pas d’être un extrémiste écolo ! C’est à la portée des petits et des grands.

Oiseau
© Photo by Lee Jeffs on Unsplash

Je m’égare un peu dans cet article, mais il me paraissait vraiment important de souligner que TOUS ENSEMBLE on peut faire de petites actions qui donnent de grands résultats. 💪

Bon courage à tous, prenez soin de vous et restez positifs ! ❤️

Confinement rime avec épanouissement

Il reste encore un peu de temps d’ici la fin du confinement, qui commence à devenir long pour beaucoup de monde. C’est vrai qu’il est difficile de rester enfermé chez soi alors que dehors il fait très beau. On s’ennuie et je peux totalement comprendre que l’on ait juste envie de rester sur son canapé à regarder Netflix en grignotant à tout va.

Femme qui saute sur un canapé
© Photo by Inside Weather on Unsplash

Mais, pourquoi ne pas profiter de cette période pour s’épanouir ?

Professionnellement ou personnellement, c’est possible (si, si je vous assure). Au travail ou pour vos études, vous avez envie ou vous devez obtenir des compétences supplémentaires : savoir utiliser un logiciel en particulier, améliorer vos compétences de rédaction, votre anglais … C’est peut-être le moment idéal pour vous lancer. Avec Internet, c’est tout à fait réalisable à l’heure actuelle.

Vous pouvez débuter une formation courte sur des sites comme Mooc Francophone, Fun-Mooc ou Openclassrooms, etc. C’est très varié : droit, langues, management, environnement, entrepreneuriat, informatiques, sciences, programmation… Chaque programme est unique et le temps de formation est en général de plusieurs semaines. La charge de travail est assez légère puisqu’il faut 2/3 h par semaine pour découvrir chaque cours, pratiquer un peu et pour sociabiliser avec des personnes qui comme vous veulent en apprendre plus sur un sujet particulier.

La plupart de ces formations sont gratuites donc très accessibles. On peut éventuellement vous demander de payer pour obtenir un diplôme, mais toutes les formations proposent une certification en ligne ce qui est déjà bien vu par les employeurs. Certains programmes sont payants, mais vous pouvez parfois utiliser votre Compte Professionnel de Formation (CPF) pour vous financer. Mais, qu’est-ce que c’est ? Pour simplifier, ce compte vous permet de visualiser vos droits en formation (en €) selon votre temps de travail. C’est plutôt pratique !

Il existe également d’autres plateformes pour améliorer les langues (Babbel) ou encore le français comme Projet Voltaire. J’ai déjà travaillé dessus et c’est un très bon outil pour revoir des choses qui ne sont pas claires en matière d’orthographe. De plus, il est possible de passer un examen pour définir son niveau d’orthographe (également apprécié par les employeurs).

 

Bon, et personnellement ? Vous avez toujours rêvé d’apprendre à jouer de la guitare, à faire de la photographie, à tricoter ou encore à cuisiner comme un chef ? C’EST LE MOMENT. De nombreux sites existent pour vous aider à découvrir toutes ces choses qui vous font envie depuis longtemps. Vous pouvez aller bien évidemment sur YouTube, car il y a une multitude de tutoriels dessus. Il y a également de nombreux livres sur divers sujets : guitare, tapisserie, programmation, photographie, dessin, etc. Je vous conseille de commander vos ouvrages dans les petites librairies de vos villes qui commencent à livrer à domicile pour les soutenir pendant cette période très dure pour elles. Si vraiment il n’y en a pas, il reste la FNAC.

 

Tasse & livre
© Photo by Toa Heftiba on Unsplash

Et sinon, vous pouvez profiter de vos animaux si vous en avez, les choyer, leur apprendre des tours. Je profite de cet article pour rappeler que NON, LES ANIMAUX NE TRANSMETTENT PAS LE COVID-19 ! S’il vous plaît, ne les abandonnez pas. J’entends tous les jours à la radio que la SPA et les autres refuges commencent à être surchargés par les abandons et qu’en plus la saison des chatons arrive (et ça me brise le cœur). La SPA a donc mis en place des actions solidaires pour faire face à ces difficultés, je vous invite à y jeter un œil.

Chat ultra mignon.
©Photo by Destiny Wiens on Unsplash

 

Pour finir, vous avez aussi la possibilité de regarder des documentaires, des films cultes drôles (Louis de Funès passe d’ailleurs à la TV ces derniers temps). Vous pouvez lire, jouer à des jeux vidéos, danser, cuisiner, méditer… Vous avez compris, il faut faire des choses qui vous rendent heureux. ❤️

Bon courage à vous tous et surtout prenez soin de vous.

 

Améliorer sa gestion de projet avec Trello

Logo de Trello

Trello c’est mon nouveau super copain sur qui je peux compter pour organiser mes tâches au travail, en cours et dans ma vie privée. C’est un outil de « Gestion de Projet » qui fonctionne avec un système de tableaux, dans lesquels on peut imbriquer des listes contenant toutes nos tâches appelées des « cartes ».

Exemple de tableau Trello

Il est possible de créer des tableaux avec des thèmes variés (productivité, mariage, courses, projet d’agence, rédaction d’un mémoire, budget, calendrier éditorial etc.) car on peut facilement agencer nos listes et nos cartes. Vous pourrez trouver plein d’exemples sur la page Inspiration, d’où je tire le tableau de productivité ci-dessus.

Avec Trello, on peut découper des missions et les dispatcher en plusieurs étapes à réaliser seul ou avec des collègues/amis/famille (bref, qui vous voulez), car en plus d’être un super allié pour gérer ses projets, il est COLLABORATIF ! C’est d’ailleurs pour cela que beaucoup d’entreprises connues l’utilisent aujourd’hui (Google, Kickstarter, National Geographic …).

La gestion du tableau ne s’arrête pas à de simples listes avec des idées. Vous pouvez personnaliser vos cartes :

  • En y ajoutant des « étiquettes » de couleurs que vous pouvez nommer pour mieux vous repérer ;
  • Avec une checklist si par exemple vous avez une tâche assez compliquée à faire en plusieurs fois ;
  • En définissant une date limite, ce qui est très pratique quand vous avez des deadlines à respecter ;
  • En partageant des pièces-jointes avec membres du tableau ;
  • En commentant vos cartes ;
  • En insérant une « image de couverture » pour rendre vos cartes plus visuelles ou plus amusantes.

Exemple de carte avec ses paramètres

Stickers Trello

 

On peut également ajouter des stickers sur les cartes qui apportent plus de visuel à celles-ci. Voici les stickers de base proposés par Trello.

 

 

 

Ce qui est vraiment très pratique avec Trello c’est qu’il est disponible sur mon ordinateur mais également sur mon smartphone car il est téléchargeable avec Ios & Android. Je peux donc aisément suivre mes projets de n’importe où !

Enfin, le plus important c’est que Trello propose une inscription gratuite. Vous pouvez créer des tableaux illimités, vous avez accès à des outils de base et vous avez le droit à 10 tableaux collaboratifs. Si vous souhaitez aller plus loin, Trello propose l’option « Business class » à $9.99 par mois pour des tableaux collaboratifs illimités et pour accéder à d’autres options tels que les power-up (calendriers, champs personnalisés, automatisation…) ou pour avoir une meilleure administration et sécurité.

Je vous recommande vivement cet outil qui est vraiment très très pratique et facile à utiliser.

Sur ce, à vos tableaux !